Portrait

J EA N – J A C Q U E S    D Ü N K I    

p i a n i s t e  - c o m p o s i t e u r - c h e r c h e u r

Né en 1948 en Suisse, Jean-Jacques Dünki lie étroitement le piano et la composition dès l’âge de neuf ans. Après ses années d’études à l‘Académie de musique de Bâle, il a l’occasion de suivre les cours de Léon Fleisher, Charles Rosen, Peter Feuchtwanger, Claude Helffer et Maurizio Pollini. En 1981, Jean-Jacques Dünki obtient le prix Arnold Schönberg de piano à Rotterdam, qui le mène vers une carrière internationale de concerts et d’enregistrements, avec une prédilection pour la musique du début du XXe siècle. Jean-Jacques Dünki, qui se consacre aussi à l’écriture, vit à Bâle où il enseigne à la Haute École de Musique. Depuis longtemps il a développé une passion pour les claviers anciens, notamment le fortepiano et le clavicorde, qu’il joue et enregistre depuis quinze ans en public. Il est organisateur de grand colloques à Bâle, notamment “Schumann interpretieren” en 2010, “Liszt” en 2011. Créations en 2018: "Altera Missa" pour choeur et orchestre / Quatuor à cordes n° 3 / Deux duos pour flûtes baroques. Juin 2018: sortie de l'album "pour le clavier - compositions pour piano, fortepiano et clavicorde 1960-2012".